Poser du carrelage dans une salle de bain

Home \ Travaux maison \ Poser du carrelage dans une salle de bain

C’est une bonne idée de choisir le carrelage pour donner un coup de jeune ou rénover votre salle de bain. Le problème majeur est de trouver les méthodes correctes pour le faire dans un milieu constamment humide, avec des variations grandes de température entre les utilisations.

Quel carrelage pour une salle de bains

Nous vous conseillons de ne pas utiliser des carrelages poreux, comme la terre cuite ou encore le grès, car l’eau peut s’y accumuler et créer des dégâts sérieux avec le temps. La faïence est une bonne idée car il y a de nombreux modèles pour sublimer la décoration de votre salle d’eau.

Les outils et le matériel

Après avoir acheté le carrelage qui vous plaît, munissez-vous de quelques outils et de matériel :

– Un maillet en caoutchouc ou massette

– Des croisillons

– Un mortier de jointement

– Une colle à carrelage

– Des tasseaux

– Une spatule crantée

– Une truelle

Pour préparer la séance de bricolage, il vous faudra nettoyer convenablement les murs et/ou les sols. Ensuite, vous tracerez au crayon à papier pour garantir un bon résultat. Sachez qu’il peut être nécessaire de faire un traitement d’étanchéité d’abord ! Vérifiez avec un professionnel.

La pose du carrelage

Pour poser du carrelage, vous devez débuter par coller à l’aide de la spatule crantée. Il s’agit de créer une couche “primaire d’accrochage” pour que l’adhérence à la surface se fasse au mieux. Puis vous devez découper vos morceaux de carrelage en fonction des contours à épouser : arrivées d’eau, évacuation, prises électriques, etc. Avec un outil de découpe manuelle comme la carrelette, c’est sans difficulté. Et les outils restent bon marché.

Après cela, vous pourrez passer à la pose du joint pour le carrelage. Faites vos collages ligne par ligne en ajustant à chaque fois le niveau de vos carreaux. Ôtez l’excès de colle qui vous empêche de bien coller les joints. Prévoyez un séchage s’étalant entre 24 et 48 heures, en fonction de l’aération de la pièce.

Articles en lien

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + 8 =