Un accord de prêt immobilier calculé sur la notoriété de vos amis Facebook

Home \ Actualité de l'immobilier \ Un accord de prêt immobilier calculé sur la notoriété de vos amis Facebook
Parlons-en ! Un joli slogan pour une banque sur Facebook

Parlons-en ! Un joli slogan pour une banque sur FacebookUn prêt immobilier est accordé en fonction de vos revenus

Ça, c’était avant !
Avant, il fallait travailler, avoir des fiches de paye, des preuves de nos différents revenus pour pouvoir prétendre à un prêt. Sur la base de ces documents administratifs, la banque calculait sa prise de risque et donc le taux qu’il vous était accordé :

  • Emprunteur à risque
  • Emprunteur premier de la classe

Est-ce que les banques font des enquêtes pour mieux connaître les emprunteurs ?

Dans les milieux autorisés, il semblerait que la réponse soit oui. Est-ce que certaines officines se sont spécialisées dans la surveillance ou le contrôle de la véracité des documents fournis, peut être…

Est-ce que l’administration fiscale confirme les informations fournies : Parfois !
Est-ce que les banques googlisent leurs clients avant de leur accorder un prêt : Sûrement…

D’ailleurs tout le monde le fait. En tête de liste on retrouvera les recruteurs et les employeurs qui préfèrent savoir ce que Google pense d’une personne plutôt que de suivre les conseils avisés de Pôle emploi !

Fini l’artisanat, bienvenue aux experts de la cyber-notoriété

Internet est certainement devenu trop compliqué pour être sûr des résultats obtenus. La preuve en est les différents procès Facebook entre salariés et employeurs. Au fil des années, on a appris qu’il était interdit de parler de son employeur sur Facebook (L’affaire dite Michelin) pour ensuite découvrir que Facebook était un espace privé et non public selon les mêmes tribunaux. Les décisions balancent comme la justice…

Des algorithmes pour prêteur sur gage :

Nous estimons que les gens ‘bien’ ont tendance à se lier entre eux !

Des sociétés ayant pignon sur rue proposent d’analyser l’e-réputation des emprunteurs à partir d’un algorithme analysant 8000 indicateurs de comportement en ligne. Évidemment  cet algorithme comprend des présupposés à la limite du jugement moral :

  • Kreditech, start-up allemande mise une partie de son analyse sur votre capacité à compléter les formulaires en ligne
  • Lenddo s’appuie sur vos relations et les éventuels mauvais payeurs parmi vos amis Facebook
  • Neo analyse votre présence sur les réseaux sociaux professionnels, plus vous avez de contacts, moins grands sont les risques que vous restiez au chômage…

Un internaute actif sur le Web et qui y a beaucoup « d’amis » est un emprunteur stable et de confiance !

Le conseil du jour avant de faire un emprunt

  1. Nettoyer votre page Facebook de tous les mauvais payeurs et autres chômeurs !
  2. Faites-vous amis avec José Manuel Barroso, Mathieu Pigasse ou Warren Buffet !
  3. Investissez des réseaux comme Linkedin et Viadeo, devenez ami avec votre patron…

Et pourquoi pas devenir Fan de la page Facebook de votre banque ? C’est peut-être utile… Comme on dit à la BNP sur Facebook, parlons-en !

RELATED POSTS

2 thoughts on “Un accord de prêt immobilier calculé sur la notoriété de vos amis Facebook

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *