Les projets d'architecture qui pourraient énerver les Gilets jaunes

Home \ Architecture \ Les projets d’architecture qui pourraient énerver les Gilets jaunes
pourquoi les architectes sont en colère

Face à une actualité forte, on remarque que tous les secteurs d’activité peuvent être touchés. Même l’architecture des grands ensembles ou monuments commencent à agacer si l’on en croit Chroniques d’architecture : Les gilets jaunes exaspérés, par l’architecture aussi ?

Pourquoi s’énerver avec l’architecture ?

L’article présente des projets qui ont largement dépassé les budgets initiaux, les conditions d’attribution des marchés voire l’inaction des responsables locaux avec l’exemple de Marseille. Il manque à cette liste l’horreur de certains projets insérés dans des quartiers ou villes, dont le seul objet semble être de nettoyer la ville en boboïsant les quartiers pauvres. Nombre de villes comme Tours, Toulouse ou Turin pour ne s’attarder qu’à la lettre T ont vu leurs quartiers de centre transformés, transformant les petits appartements en loft.

L’architecture d’investigation : les preuves d’une mauvaise gestion

Alors ici nous avons à faire à un projet très particulier mais avec toujours cet objectif de faire parler les bâtiments et d’apporter un peu de vérité. L’objectif est « entreprendre des investigations contre les abus commis par des États et des entreprises », un court reportage disponible sur Arte pour illustrer les projets.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + 14 =