Loi Macron, ce qu'il faut en retenir

Home \ Actualité de l'immobilier \ Loi Macron, ce qu’il faut en retenir
Loi Macron et immobilier

Délai de rétractation

A l’image du e-commerce où l’acheteur doit pouvoir bénéficier d’un délai de 14 jours, la loi Macron donne un délai de 10 jours aux acquéreurs pour réfléchir. Le drame se limite donc à une augmentation de 3 jours. Le délai était précédemment de 7 jours et passe donc à 10. Pas de quoi faire peur aux vendeurs ou rendre incertains les acquéreurs !

Constructions illégales

Sans avoir à lire le Canard enchaîné pour y découvrir les excès des people en terme de construction immobilière, de Drucker à Inès de La Fressange, chacun pourrait construire où il veut et comme il le veut. Les écologistes vont beaucoup perdre et tous les français également, avec cette loi Macron qui rend les constructions illégales moins contestables. Dans le cas où un permis de construire est annulé, la destruction ne pourra être envisagée que dans les sites protégés (parcs nationaux, zones inondables, sites classés Natura 2000 et autres…). Bétonner oui mais pas n’importe où…

Détecteurs de fumés

Pas de panique, si vous les avez oubliés. Le délai a été repoussé au 01/01/2016 à condition d’avoir fait l’effort de l’acheter.

Préavis de location

Pour tous les baux, le préavis serait désormais ramené à un mois, pour un appartement vide ou meublé.

Articles en lien

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 10 =