loi mézard
0

À la découverte de la loi Mézard pour réduire vos impôts

Les contribuables sont nombreux à chercher des solutions pour que cette dépense soit la plus basse possible. Lorsque la déclaration arrive dans les boîtes aux lettres, c’est avec un certain stress que les Français prennent connaissance du montant à régler. La défiscalisation pourrait représenter une solution attractive.

La loi Mézard fait de l’ombre à la loi Pinel

Vous avez sans doute déjà croisé plusieurs dispositifs de défiscalisation puisque la loi Pinel a fait ses preuves depuis quelques années. Elle n’est toutefois pas la seule à vous apporter une grande satisfaction, car vous d’autres solutions ne cessent de voir le jour. Si vous avez le souhait de dégainer une autre technique, sachez que la défiscalisation en loi Mézard des infos ici pourrait vous satisfaire. Au vu des données glanées sur la toile, il y a de grandes chances pour qu’elle soit la remplaçante de la loi Pinel lorsque celle-ci aura tiré sa révérence ou si les Français détournent leur regard.

La zone B2 revient sur le devant de la scène

Si vous avez plus de 2000 euros à payer pour régler vos impôts tous les ans, cette loi Mézard est faite pour vous. Le gouvernement a décidé de transformer la loi Pinel afin de la prolonger jusqu’en 2021, mais certaines zones ont été reléguées aux oubliettes comme les C et B2. Avec ce nouveau dispositif, les villes délaissées pourraient à nouveau retrouver des couleurs puisque les Français n’aiment pas vraiment les limites. De ce fait, avec ce dispositif, vous aurez l’occasion d’opter pour les zones Abis, A, B1 et B2. Les zones tendues sont ainsi au coeur de ce processus.

Quelques pourcentages à connaître pour cette défiscalisation

Cette loi est disponible depuis le 1er Janvier 2018 et elle vous donne l’occasion de défiscaliser les impôts sur le revenu. La réduction est dispatchée selon trois catégories :

  • 12 % pour 6 ans
  • 18 % pour 9 ans
  • 21 % pour 12 ans

Comme c’es le cas pour la loi Pinel, un plafond au niveau des investissements est au rendez-vous puisqu’il est de 300 000 euros sur une année. Vous avez également une limite par rapport au m² qui s’articule autour de 5500 euros. De ce fait, vous ne pourrez pas obtenir un montant en adéquation avec vos attentes puisque celles-ci devront sans toute être revues à la baisse. Selon les désirs du gouvernement, vous ne serez pas en mesure d’obtenir plus de 63 000 euros. Cela représente environ 6000 euros par an. Il est dans tous les cas nécessaire de s’orienter vers un expert qui aura les connaissances pour vous aider à choisir le meilleur dispositif en fonction de votre projet.

Tags:

Commentez avec votre profil :

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 5 =